Laguna Chiar Kota (5000m), parc national de Sajama, Bolivie

Longue rando en A/R entre lagunes et volcans, menant à un col à 5050m au dessus du village de Sajama (4200m) dans la Cordillera Occidental, en bordure du Chili.

Accès : depuis Sajama, se rendre en voiture (à organiser avec votre guesthouse) aux sources chaudes (aguas termales) à 6km au Nord du village. Convenir d’une heure de RDV pour le retour (prévoir 10 à 11h de marche, plus une heure si vous voulez profiter des sources chaudes au retour).

Altitude départ : 4200m

Altitude Arrivée : 5050m

Dénivelé : 850m

Distance : environ 25km A/R

Carte : possibilité d’en obtenir auprès de l’IGM bolivien, mais nous ne les avions pas.

Attention : cet itinéraire se déroule en quasi totalité hors sentier, et bien entendu sans balisage ni indications. Le cheminement est cependant évident mais demande un peu d’expérience en montagne.

Itinéraire :

Des « aguas termales », remonter vers l’Ouest la vallée du rio Milluni, en passant près de quelques maisons (bergers et troupeaux de lamas) et d’une petite chapelle en ruines. Continuer à remonter cette vallée glaciaire, qui tourne ensuite vers le Nord puis au dessus de 4700m vers le Nord Ouest. Cette vallée aboutit à la Laguna Chiar Kota (5000m), dont les eaux sont gelées une grande partie de l’année. De la lagune, on a une vue superbe sur le volcan Sajama, point culminant de la Bolivie (6542m).

Contourner la lagune par la droite au mieux à travers le touffes de « llareta », cette plante très dure en forme de coussins, et poursuivre dans un désert de pierres ponce jusqu’au col (direction Sud Ouest) à 5050m (présence de cairns). Ce col marque la frontière avec le Chili. Du col, vue exceptionnelle sur les volcans jumeaux Parinacota (6342m) et Pomerape (6282m) et sur la lagune Casiri en contrebas.

Le retour s’effectue par le même itinéraire. N’hésitez pas en fin de journée à vous offrir un bain dans les sources chaudes face au Sajama, après 11h de marche, votre corps appréciera!

Publié dans Andes | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Col d’Anon à raquettes depuis Freissinières

Une rando à raquettes facile et sans danger à travers des hameaux préservés jusqu’au col d’Anon (1891m), offrant un panorama magnifique sur la vallée de la Biaysse.

Accès : depuis Embrun, prendre direction Briançon, puis à la Roche de Rame, tourner à gauche en direction du village de Freissinières, point de départ de la rando. Depuis Briançon, prendre direction Gap, et à la Roche de Rame, tourner à droite en direction du village de Freissinières.

Carte : IGN 3437 ET au 1/25000

Altitude départ : 1150m

Altitude arrivée : 1891m

Dénivelé : 740m

Rando effectuée le 2 mars 2014.

Itinéraire :

De Freissinières suivre le GR en direction du col d’Anon. A raquettes, il n’est pas toujours évident à suivre, mais ce n’est pas grave, l’itinéraire jusqu’au col est évident (direction NNO). On recoupe plusieurs fois la piste qui l’été est très prisée des VTTistes et qui dessert les hameaux des Roberts et des Aujards, magnifiques. Au dessus des hameaux et jusqu’au col, la neige fraîche tombée en quantité la veille était poudreuse à souhait ! Bref on s’est régalés !

Publié dans Ecrins | Tagué , , , | Laisser un commentaire

L’Aneto (3404m), point culminant des Pyrénées à ski de rando!

Nous revenons juste mon compagnon et moi d’une semaine de ski de randonnée dans les Pyrénées espagnoles. Une semaine superbe où l’on n’a pas vu l’ombre d’un nuage, avec un groupe sympa et en compagnie d’un guide espagnol excellent – Fernando Garrido, le tout organisé par l’agence La Balaguère.

Au cours de la semaine nous aurons gravi les deux plus hauts sommets des Pyrénées : l’Aneto (3404m) et le Postets (3371m). Ce topo décrit l’ascension de l’Aneto.

Fernando a fait un récit de notre semaine sur son blog, à lire ici.

Jour  1 : depuis l’hôtel de Bénasque à 1750m, il faut compter environ 2h pour atteindre le refuge de la Rencluse à 2140m. On monte d’abord par les pistes de ski de fond avant d’attaquer droit dans le pentu jusqu’au refuge. Dans l’après midi nous avons fait l’aller retour jusqu’au pied de la Maladeta orientale (3308m), une bonne mise en jambe (1440m de dénivelée) et une descente extra dans de la neige restée poudreuse malgré l’absence de chute de neige récente.

Jour 2 : départ à l’aube pour l’Aneto ! On monte tranquillement jusqu’au Portillon Supérieur à 2870m où on déchausse les skis pour descendre les quelques mètres nous séparant du glacier à crampons.  Le sommet est en vue, mais il est encore loin, on rechausse les skis, y’a plus qu’à !

Arrivés au col de Coronas à 3200m, on fait une bonne pause pique nique avant d’entamer la pente finale à crampons. 30 minutes plus tard nous sommes sur l’antécime, nous n’irons pas jusqu’à la croix, le passage du Pas de Mahomet en mixte ne nous inspirant pas, d’autant plus qu’il n’y a pas de traces et que personne ne l’a fait récemment. On profite donc de la vue en compagnie de quelques Espagnols et de Suisses !

S’en suit une longue descente jusqu’à l’hôtel de Bénasque par la vallée de Barrancs et le plan des Aigualluts où comme son nom l’indique c’est plat et on pousse beaucoup sur les bras ! De plus la neige était beaucoup moins bonne que la veille, elle avait pas mal transformé suite au passage de nombreux skieurs.

On rattrape enfin les pistes de ski de fond, et après cette journée de plus de 10h, on croise même la dameuse !


Publié dans Pyrénées, Topo Montagne | Tagué , | Laisser un commentaire